Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Citoyen-du-Laniakea.over-blog.com

Citoyen-du-Laniakea.over-blog.com

Blog à tendance libertaire et révolutionnaire qui cultive et revendique une certaine marginalité par les liens, les personnalités et les idées mis en avant. Ce mélange peut sembler parfois contradictoire mais qu'importe, ce blog aime picorer un peu partout, seule une expression, un appel ou une menace explicite relative à la haine, de violence y sont prohibées

Le Revenu universel suffisant relève de politiques d'émancipation dont il n'est qu'un aspect

Introduction

Le Revenu universel suffisant n'est pas un projet technocratique. Il n'est pas tel un livre qu'on insèrerait avec force dans une étagère après avoir bien plaqué la masse des autres ouvrages des deux côtés. Le Revenu universel suffisant qui m'intéresse bouscule les politiques publiques et les choix politiques (même anciens) de nos dirigeants. On peut aborder avec application et méthode sa possible mise en œuvre dans notre réalité quotidienne sans avoir recours à des chiffres et pourcentages que manipulent avec aisance la technostructure comme pour dire à ceux qui ne les maîtriseraient pas assez qu'ils seraient hors jeu.Le Revenu universel suffisant est tel un pilier d'une bâtisse, il est nécessaire mais pas suffisant à lui seul. La bâtisse, pour se tenir debout, a besoin d'autres piliers.

Il suffit de se représenter notre humanité comme un village. On ne va pas se construire des murs infranchissables pour se préserver de la misère économique et politique (droits humains) mondiale (avec de beaux échantillons chez nous), de la précarité locale, régionale, continentale etc.

Le Revenu universel suffisant est d'abord un projet par nature de dimension internationale, à portée continentale voire même planétaire. Je ne pense pas qu'il puisse être viable à long terme s'il ne s'étend pas sur au moins une large partie d'un continent. Cet angle d'approche n'est pas anodin. S'il s'agit de faciliter pour chaque être humain l'accès à une nourriture saine et suffisamment riche (Jean Ziegler, le sociologue ancien responsable de la FAO à l'ONU disait que quand un enfant meurt de faim, c'est en réalité un assassinat. Nous avons amplement les moyens agricoles pour l'alimentation de l'ensemble de la population), à un logement décent, à des soins de qualité et à une éducation (et une culture) de bonne qualité, ce n'est pas pour les massacrer avec une armée étrangère ou avec l'armée ou la police de leur propre gouvernement.

Ces éléments introductifs ont de nombreuses implications : des politiques à reconfigurer

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article