Une lettre à un contact m'invitant à "aimer" la page d'un(e) leader politique sur fb

Publié le par Citoyen du Laniakea

Une personne sur fb m'a invité par le passé à "aimer" la page officielle de Marine Le Pen. Je lui ai écrit le texte que je vous fais partager :
"Je suis pour le liberté d'expression de toutes les opinions qui ne prônent pas explicitement la violence. Cela ne veut pas dire que j'adhère à toutes ces opinions.
Ma famille est française depuis plusieurs générations. Je suis donc né français. Cela comporte plus d'avantages que d'inconvénients pour moi jusqu'à présent mais ce n'est que mon identité légale. Ce n'est pas mon étendard. Je me revendique de l'Humanité, du Laniakea, ou encore de la Conscience ou de l'Amour si vous préférez. Je ne dis pas que vous ne prônez pas l'amour d'autrui. Cependant, si cet autrui doit être encarté pour mériter votre amour, c'est un amour bien étroit. Chacun aime à sa manière, selon sa personnalité et son imagination. Ca commence par des 'petites choses' : un sourire, une écoute, une main tendue, une parole compréhensive, un sandwich offert à un déshérité etc
Quand on prend conscience qu'il s'en est en fait fallu de peu pour que l'autre ne soit pas vous et vice versa, on se sent de la même famille. Les frontières étatiques ne sont pour moi que les souvenirs de compromis provisoires et les cicatrices de guerres inutiles, elles n'ont rien d'indélébiles. Ce nom "français" vient en plus d'une tribu germanique : les francs. Et c'est devenu l'identité première des dits français que par imposition d'une politique d'instruction publique nationaliste de Jules Ferry.
Evitez à l'avenir de m'inviter à aimer la page de ce leader politique comme de tous les autres ou presque"

Publié dans Politique éditoriale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article